• CAN 696X86
Tenues scolaires : voici ce que les élèves togolais porteront désormais (Prof Kokoroko)

Tenues scolaires : voici ce que les élèves togolais porteront désormais (Prof Kokoroko)

Au Togo, une harmonisation du modèle des tenues scolaires des élèves du secondaire vient d’être adoptée par le ministère chargé de l’Éducation. Ce 02 août, le ministre Kokoroko a signé et rendu public la nouvelle réglementation concernant l’uniforme dans les établissements scolaires et privés du secondaire.

Ainsi, à compter dans la rentrée académique prochaine, les tenues scolaires des élèves devront respecter les caractéristiques ci-après : 

  • Pour les élèves de sexe masculin inscrits dans un établissement public : une chemise ample et un pantalon descendant jusqu’aux talons, taillés dans le même tissu de couleur kaki. Une paire de chaussures fermées ou des nu-pieds dont la semelle est retenue par une lanière.
  • Pour les élèves de sexe féminin inscrites dans un établissement public : une chemise ample en popeline blanche, une jupe ovale et/ou plissée, de couleur kaki, couvrant les genoux, et une paire de chaussures fermées aux semelles plates ou des nu-pieds dont la semelle est retenue par une lanière.
  • Pour les élèves inscrits dans un établissement privé : une chemise ample, un pantalon descendant jusqu’aux talons pour les élèves de sexe masculin et une jupe ovale et/ou plissée couvrant les genoux, pour les élèves de sexe féminin. Une paire de chaussures fermées aux semelles plates ou des nu-pieds dont la semelle est retenue par une lanière.

Tenues scolaires : les accessoires à caractère ostentatoire, blasphématoire ou indécent sont strictement interdits

Par ailleurs, les promoteurs des établissements scolaires privés sont autorisés à choisir les couleurs de l’uniforme de leurs établissements et peuvent intégrer la cravate. Cependant, la confection de t-shirts à l’effigie de leur école doit être subordonnée à un accord préalable entre le chef d’établissement et l’association des parents d’élèves qui conviennent du prix de vente aux élèves.

Lire aussi : Togo : Licence et Master désormais soumis à des examens nationaux

Le ministre Kokoroko rappelle que le non-respect du modèle réglementaire expose l’élève contrevenant à des mesures allant d’un simple rappel à l’ordre à une interpellation de ses parents. Il appelle les équipes de direction, pédagogique et administrative dans les établissements scolaires à veiller au respect de la règlementation en vigueur sur les tenues scolaires.

Un échantillon ou les caractéristiques détaillées du modèle de la tenue scolaire réglementaire sera mis à la disposition des inspections de l’enseignement secondaire. 

Arr. règlementant-Tenue Scolaire

Nabuch Aboubakar

Togo le ministre Kokoroko avertit les etablissements prives pas en regle avec les nouvelles dispositions

Togo : le ministre Kokoroko avertit les établissements privés pas en règle avec les nouvelles dispositions

Au Togo, la majorité des établissements privés n’ont toujours pas fait parvenir leur permis de construire et les caractéristiques techniques de leurs bâtiments au ministère en charge de l’Enseignement primaire et secondaire et technique. C’est ce que déplore le Prof Kokoroko dans une note en date du 16 janvier 2023.

En effet, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat a, en octobre 2022, demandé aux promoteurs de ces types établissements scolaires de lui faire parvenir ces papiers afin de se conformer aux nouvelles dispositions. Chose qui n’est toujours pas faite par la plupart des promoteurs malgré le délai du 04 novembre 2022 dépassé. 

Dans sa nouvelle note, le Prof Kokoroko leur donne jusqu’au 31 janvier pour se conformer à cette exigence.

« Eu égard au caractère extrêmement délicat du dossier, je demande aux promoteurs d’établissements scolaires privés non encore en règle, qu’ils ont jusqu’au 31 janvier 2023, délai de rigueur, pour se conformer aux dispositions de la note de service du 17 octobre 2022 », a-t-il indiqué.

Lire aussi : Togo : Kokoroko annonce la création d’un Conseil National de l’Éducation

Pour rappel, c’est dans une note de service en date du 17 octobre 2022, que le Prof Kororoko a demandé aux promoteurs des établissements scolaires dont les infrastructures d’accueil sont construites en rez-de-chaussée et plus, de faire parvenir au cabinet du Ministère des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat le permis de construire et les caractéristiques techniques de leurs bâtiments.

Kokoroko met fin à la fonction de plusieurs Directeurs d'écoles ( liste complète)

Togo : Kokoroko met fin à la fonction de plusieurs Directeurs d’écoles ( liste complète)

Le ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, prof Kokoroko, dans un communiqué rendu public ce jeudi met fin à la fonction de plusieurs Directeurs d’écoles.

Parmi les raisons évoqués par le ministre, cette nouvelle décision porte sur l’organisation interne du ministère.

Le communiqué annonce également l’affectation de ces directeurs reconvertis en enseignants.

Lire aussi : Togo / Grève des enseignants : la FESEN fait le bilan du premier jour

Cliquer sur le lien pour avoir la liste complète.

Prof Kokoroko bénéficie de 46 véhicules pick-up pour son ministère

Togo : Prof Kokoroko bénéficie de 46 véhicules pick-up pour son ministère

L’Etat togolais offre 46 véhicules pick-up au ministère chargé des Enseignements primaire et secondaire pour renforcer ses capacités opérationnelles.  

C’était au cours d’une cérémonie de remise tenue le vendredi 29 octobre dernier, dans l’enceinte du Lycée scientifique de Lomé.

Elle a été présidée par Pr Dodzi Kokoroko, ministre chargé de l’enseignement et a réuni des membres du gouvernement et d’autres personnalités.

Lire aussi : Togo : Faure Gnassingbé offre des dons de plusieurs lots aux populations de Bassar

Cet appui qui s’inscrit dans le cadre de la feuille de route du gouvernement est estimé à 800 millions FCFA et vient renforcer la politique du Chef de l’Etat pour une éducation de qualité.

 « Ce don de véhicules apporte une contribution utile à la qualité de l’enseignement car l’encadrement pédagogique se retrouve facilité dans le cadre de notre république des territoires et des solidarités », a déclaré le ministre Kokoroko.